Venteimmo34.com » Vente immo » Comment calcule t-on la valeur des murs commerciaux ?

Comment calcule t-on la valeur des murs commerciaux ?

Que ce soit pour une vente, pour la garantie d’un prêt ou pour une succession, l’estimation des murs commerciaux est une tâche qui doit se faire suivant les règles de l’art afin de rester dans la stricte ligne des textes en vigueur. Si estimer la valeur des murs commerciaux est un exercice réservé aux professionnels expérimentés, il est indiqué qu’en tant que particulier, vous vous informiez sur les différentes phases de cette estimation. Comment calcule-t-on alors la valeur des murs commerciaux ? Découvrez dans cet article les étapes à suivre pour y arriver.

Calcul de la valeur des murs commerciaux : ce sur quoi on se base

Pour calculer la valeur d’un mur commercial, on tient compte d’abord du lieu où il est situé. On se base ensuite sur la consistance des locaux, leur état ainsi que sur leur situation locative. Pour estimer la valeur vénale des murs commerciaux, les acteurs recourent souvent à deux méthodes. L’une qui s’adapte plus à un acquéreur voulant utiliser lui-même le local et la seconde qui convient plus aux investisseurs recherchant des revenus locatifs.

Avec cette deuxième méthode, il est plus aisé de calculer la valeur vénale des murs sur la base du revenu que le local engendrera annuellement. Ainsi, à cette valeur vénale, on ajoute un taux de rendement adapté ce taux variant généralement entre 5 et 10 %. Ainsi dit, estimer la valeur des murs revient à tenir compte de quelques variables.

Vous devez par exemple vous baser sur l’emplacement du local. La situation générale du quartier dans lequel se trouve le local ainsi que les éventuels travaux de rénovations prévus par la municipalité sont des facteurs qui influencent la valeur des murs. Si ce local est donc placé dans une zone d’affluence drainant un grand trafic, la valeur des murs sera d’autant plus grande. Cet état de choses est dû au fait qu'on supposera que la rentabilité du local sera tout aussi grande. Par exemple, un local situé dans :

  • Une rue piétonne,
  • Un centre commercial,
  • Le centre-ville ou encore sur une artère principale, aura une plus grande valeur.

De même, l’activité que l’acquéreur prévoit mener dans le local doit être prise en compte dans le calcul. En effet, elle permet d’étudier la santé financière de l’entrepreneur. Ainsi, la rentabilité d’un local commercial est plus importante que celle d’un logement. Pour un local commercial, l’évaluation du prix de vente tiendra également compte de la rentabilité de l’affaire.

Calcul de la valeur des murs selon qu’ils soient libres ou occupés

Le prix d’un local commercial se calcule en fonction du rendement estimé du loyer. Ce qui implique donc que le calcul de la valeur des murs commerciaux ne se fait pas au mètre carré. La valeur des murs est calculée par rapport au montant des loyers que les murs peuvent générer. Ainsi, on peut acheter des murs libres ou occupés.

  • Murs libres

L’estimation des murs libres depuis plus d’un semestre est assez compliquée. Il en est de même des murs jamais occupés. Pour le calculer les professionnels se basent alors sur des critères aléatoires afin d’établir le montant du loyer prévisionnel.

  • Murs occupés

Dans ce cas, le local est considéré comme un bail commercial ce qui permet de déterminer le rendement annuel locatif. En présence d’un bail en cours et datant de moins de six mois, la valeur des murs est généralement égale à dix fois le loyer annuel net hors taxes.