Venteimmo34.com » Vente immo » Guide loi pinel : tout savoir pour réussir son investissement locatif

Guide loi pinel : tout savoir pour réussir son investissement locatif

Le dispositif Pinel permet aux contribuables de profiter de réductions d’impôts grâce à l’investissement locatif. La loi Pinel a été mise en place dans le but de répondre à une forte demande locative dans certaines zones, en encourageant la construction de biens. Pour savoir comment fonctionne le dispositif et comment en profiter, suivez notre guide.

La loi Pinel : présentation

La loi Pinel peut vous faire profiter de 12, 18 ou 21% de réduction d’impôt sur le montant du bien dans lequel vous investissez. Le pourcentage dépend de la durée de location sur laquelle vous vous engagez.

  • Si vous vous engagez sur 6 ans, vous profitez de 12% de réduction d’impôt.
  • En louant votre bien pendant 9 ans, vous pouvez déduire 18% du montant de votre bien de vos impôts.
  • Avec un engagement sur 12 ans, c’est 21% de la valeur du logement que vous obtiendrez en réduction d’impôts.

L’investissement locatif en loi Pinel est plafonné à 300 000€ et limité à deux biens par an. Cette opération peut vous permettre de réduire vos impôts jusqu’à 63 000€ sur 12 ans. Mais pour profiter de cet avantage fiscal, le bien doit impérativement répondre à certains critères alors avant de vous lancer, vérifiez bien que le logement ciblé corresponde aux caractéristiques imposées.

La loi Pinel : quels critères à respecter ?

Pour défiscaliser en loi Pinel, vous ne pouvez pas acheter n’importe quel bien. Le logement ciblé doit être neuf ou en construction. Dans certains cas spécifiques, il est possible de bénéficier de Pinel dans l’ancien mais le logement doit être totalement refait à neuf. Le bien à acheter doit être situé dans un zonage précis : il doit être dans une zone à forte demande locative. Vous devez impérativement louer ce bien en tant que résidence principale à un locataire dont les ressources ne dépassent pas les plafonds prévus. De la même façon, les loyers sont aussi plafonnés : vous ne pourrez pas en fixer librement le montant.
Pour bénéficier des avantages fiscaux de la loi Pinel, le logement devra être loué dans les douze mois suivant l’acquisition ou l’achèvement dans le cadre d’une construction. Le cas échéant, vous risquez de perdre votre réduction d’impôts, d’où l’intérêt de cibler un bien à fort potentiel locatif, pour lequel vous n’aurez aucun mal à trouver des locataires. Attention également : vous ne pourrez pas occuper ou revendre le bien avant que la durée de mise en location définie dès le départ soit expirée. Vous risqueriez sinon d’être redevable au trésor public des réductions d’impôts accordées.