Pourquoi demander une contre-expertise à son assurance incendie ?
Diagnostic

Comprendre le rôle et l’importance d’une contre-expertise à l’assurance incendie

Aujourd’hui, face à l’augmentation dramatique des demandes d’indemnisation après un sinistre et lorsqu’il est en désaccord avec le montant proposé par l’assureur, il est essentiel pour un assuré de comprendre le rôle et l’importance d’une contre-expertise à l’assurance incendie. Découvrons ensemble si cette option peut être envisagée et quels sont les avantages à être engagé dans une démarche de contre-expertise.

Qu’est-ce qu’une contre-expertise à l’assurance incendie ?

Une contre-expertise à l’assurance incendie est une évaluation effectuée par un expert, engagé par le client assuré, sur le rapport préalablement établi par l’expert assurance de la compagnie d’assurance.

Elle consiste généralement en une expertise complète des documents et constatations produits et fournis par le rapport d’expertise de l’assureur, au sein du cadre d’une procédure d’appel ou de recours entre le client assuré et son assureur après un sinistre dont une maison a subi un dégât important du à un incendie, une inondation ou autres types de dégâts relevant de l’assurance habitation.

La contre-expertise incendie vise à comparer les observations faites par chacun des experts – celui de l’assureur et celui du client assuré – et à leur permettre de se mettre d’accord sur le montant de l’indemnisation à proposer aux assurés.

Qui peut demander une contre expertise incendie ?

Tout assuré qui est en désaccord avec l’expertise réalisée par le contrat d’assurance de son assureur peut demander une contre-expertise. Celle-ci est généralement demandée par les clients assurés qui contestent l’évaluation du montant proposé par le rapport d’expertise envoyé par l’assureur pour un cas particulier.

Dans ce genre de situation, il est important pour l’assuré de comprendre que la demande d’une contre-expertise ne remet pas en cause la force du contrat d’assurance, mais simplement qu’il cherche à confirmer que ses droits sont respectés et que la demande d’indemnisation fournie par l’assurer est bien fondée et conforme à sa garantie.

contre expertise incendie

Pourquoi est-il important de demander une contre-expertise à son assurance incendie ?

Un assuré qui a déclaré un sinistre à son assurance incendie peut se retrouver dans l’incapacité à obtenir le montant qu’il pense lui être dû en raison des divergences entre lui et l’expert fourni par la compagnie d’assurance.

Dans ce cas, il est important de rappeler que le client assuré a le droit de demander une contre-expertise pour évaluer correctement le montant du sinistre et avoir connaissance du sujet sur lequel ils sont en désaccord avec l’assureur.

Les avantages pour les clients assurés

Demander une contre-expertise permet au client assuré de prendre un meilleur contrôle sur la procédure de recours en cas de litige entre lui et l’assureur concernant le montant du sinistre.

Une contre-expertise complétée par un professionnel expert dans le domaine permet aux clients assurés d’avoir une meilleure compréhension des faits à l’origine du sinistre et des points de vue divergents entre eux et l’assureur, ce qui peut contribuer à clarifier la négociation à propos de l’indemnisation et ses modalités.

Une contre-expertise fournit également une évaluation impartiale des dommages et permet à l’assuré de présenter sa propre opinion au sujet des résultats fournis par la compagnie d’assurance.

Comment se déroule la procédure de recours en cas de litige entre un assuré et un assureur ?

En cas de litige entre un assuré et un assureur, la situation peut être réglée par une procédure de recours, telle que celle prévue par la loi ou le contrat d’assurance. Suite à une déclaration de sinistre, un expert est mandaté afin de préparer un rapport expert qui est soumis à la compagnie d’assurance pour l’examen et l’approbation des honoraires et des modalités d’indemnité.

Une fois que le rapport est approuvé, la compagnie d’assurance procède à l’indemnisation de l’assuré selon les résultats du rapport. Cependant, si le client assuré estime que les résultats fournis par l’expert sont insuffisants ou inappropriés à sa situation particulière et qu’il s’estime lésé par l’expertise réalisée par la compagnie d’assurance, il peut demander une contre-expertise.

La procédure de recours sera alors réactivée et le client assuré aura l’occasion de présenter une version alternative de l’expertise faite par son assureur. Dans ce cas, la compagnie d’assurance pourra accepter la contre-expertise du client assuré et ainsi revoir le montant des indemnités à verser.

Quelles sont les considérations juridiques liées aux contrats d’assurance incendie ?

Tous les contrats d’assurance comportent des clauses de temps à autre qui définissent les droits dont bénéficie l’assuré en cas de sinistre ou de litige. Pour être valide, un contrat d’assurance doit respecter les lois en vigueur et donner des droits aux assurés pour demander une contre-expertise si le rapport du premier expert est considéré comme inopportun.

Ainsi, il est important que le client informe son assureur et son expert que la contre-expertise sera demandée si le rapport n’est pas demandé avant le dernier.

Quelles sont les types d’experts pouvant être engagés pour effectuer une contre-expertise ?

Lorsqu’une contre-expertise est demandée, il est important de trouver un professionnel expérimenté qui soit qualifié et familiarisé avec le type de situation particulière à l’origine du sinistre et du contrat d’assurance qui en découle.

Les experts qui peuvent être désignés pour effectuer cette expertise comprennent :

  • des ingénieurs en construction,
  • des techniciens spécialisés en électricité,
  • des experts en recherche de fuite
  • ou encore des huissiers judiciaires.

Il est extrêmement important que l’assuré se renseigne bien sur tous les experts cités afin de s’assurer qu’ils ont l’expérience nécessaire pour faire une évaluation fiable et impartiale.

Alors, comment choisir le bon expert pour sa propre situation particulière ?

Demander une contre-expertise à son assurance incendie est un important recours dont peuvent bénéficier les assurés qui se sentent lésés par le montant proposé par le rapport d’expertise initial.

Choisir le bon expert assurantiel est la clé du succès d’une telle procédure de recours et doit être effectué avec soin afin de s’assurer que la contre-experte sera en mesure non seulement de fournir une évaluation minutieuse des dommages subis, mais également de traiter chaque dossier avec professionnalisme et honnêteté, au lieu d’essayer de plaider en faveur ou contre l’assuré.

La délicatesse et l’importance du dossier demandent à ce que l’assuré choisisse avec attention le lieu où solliciter sa contre-expertise, de manière à ce qu’il puisse faire valoir ses droits auprès de son assureur et obtenir le montant des frais de réparation qui lui est dû.